Aime-moi (De marbre)

L’image d’une femme
Dans son plus simple accoutrement
Je te mangerai les doigts
Sur le divan

Goûte-moi
Goûte-moi entier
Ne me développe pas
Goûte ma chair
N’en redemande pas

C’était un verger
Une plantation de pommes
Je l’ai tant aimée
Que je n’suis plus un homme

Aime-moi
Comme je t’aime